Ordre de Malte
 
Cartulaire des Hospitaliers du Puy-en-Velay
Dans le cours de ses savantes études sur le Velay, notre confrère M. Chassaing ne pouvait négliger les deux grands ordres de chevalerie qui ont eu tant d'éclat et ont rendu tant de services à la chrétienté durant le moyen âge. Pour faire suite au Cartulaire des Templiers paru eu 1882, il nous donne aujourd'hui, en un beau volume correctement et élégamment imprimé, celui des Hospitaliers.

On sait combien sont rares les documents relatifs aux premiers temps de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.   Suite
Top

 
Commanderie de Devesset
Deux membres de la commanderie Hospitalière de Devesset en Haut-Vivarais et leurs chapelles
Sainte-Epine de Tournon et Saint-Georges d'Annonay

Les ordres militaires, dans le sud-est de la France, bénéficient d'un grand intérêt depuis plusieurs années. Parmi eux, l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem et l'ordre du Temple font l'objet de nombreuses publications en raison de la densité de leurs établissements. Le Vivarais, province épousant l'actuel département de l'Ardèche, n'est pas une région dans laquelle les Templiers et les Hospitaliers se sont fortement implantés. Toutefois, c'est dans le Bas-Vivarais que se concentre le plus grand nombre de commanderies créées par les ordres. Quant au Haut-Vivarais, une unique maison hospitalière, dont la commanderie-chef était Devesset, se constitua sur son territoire. Le bailliage de Devesset s'étendait jusque dans les diocèses du Puy et de Viviers, dans lesquels il possédait principalement des granges, mais les nombreux membres et annexes qui lui étaient rattachés étaient surtout installés dans l'actuel département de la Loire. La commanderie de Devesset possédait deux membres en Ardèche : Sainte-Epine de Tournon et Saint-Georges d'Annonay.   Suite
Top


La page des Dignitaires de Chypre a été visitée 347 fois